RADIO(S)

"Aucun bébé n’arrive à survivre […] c’est vraiment dramatique ce qu’il se passe ici" commente Morgane Trussardi dans une vidéo postée sur son blog. Depuis 3 ans, la situation des orques résidentes du Sud, qui vivent à l’ouest du Canada est, en effet, préoccupante. La population de ces dernières a considérablement chuté, en raison - une fois de plus - de l’activité humaine qui les affame. La blogueuse précise : "Les orques ne se nourrissent pratiquement que de saumons. Ça fait des années qu’il y a 4 barrages qui empêchent la remontée de ces saumons-là pour se reproduire. Ce qui fait qu’il n’y a pratiquement plus de saumons dans ces eaux-là." Des saumons d’élevages sont bien présents mais tous porteurs de maladies transmissibles. "Ces saumons d’élevage ont développé un virus qu’ils transmettent aux saumons sauvages […] la nourriture qu’ils leur donnent, c’est de la nourriture pleine d’OGM, d’animaux de batterie… Tout est horrible en fait. Ils leur injectent des antibiotiques. Il n’y a rien de sain dans les saumons d’élevage." Puisqu’ils constituent leur principale source d’alimentation, les cétacés absorbent de nombreuses toxines présentes dans ces poissons. Un surplus de toxines qui favorise les fausses-couches.

Quelles solutions ?

Selon Marie Trussardi, il existe pourtant des solutions pour stopper cette hécatombe. “La première, et la plus importante, c’est de détruire ces 4 barrages.“ Pour se faire, la jeune femme et d’autres influenceurs engagés dans cette cause ont lancé une pétition qui a récolté plus de 600 000 signatures. Une cagnotte a également été mise en place et a récolté 20 000 euros.
La deuxième solution serait d’arrêter l’élevage de saumons qui contamine les orques du sud.
Enfin, la troisième solution serait d’empêcher un projet de loi du gouvernement : l’agrandissement du pipeline transportant le pétrole dans la région. "Il y aurait beaucoup trop de risques de déversements de pétrole et beaucoup trop de cargos, en plus, dans l’eau, il y’en aurait 7 fois plus, et c’est impensable pour les orques."
Depuis des mois la jeune femme s’évertue à lancer vidéos, pétitions et collectes pour venir en aide à la communauté des orques résidentes du Sud. Son combat fait aujourd'hui la Une de certains magazines américains. Elle espère désormais alerter sur cette situation dans l’hexagone.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/animaux/especes-menacees/video-la-videaste-marie-trussardi-entend-sauver-les-orques-residentes-du-sud-menacees-dextinction_2982901.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager