RADIO(S)

À l'abandon, sans entretien, en France, les friches sont devenues sauvages. En Isère, la communauté de communes du Grésivaudan en a recensé l'équivalent de plus de 1 400 terrains de football. Ces friches présentent un vrai risque en cas de feu de forêt : elles s'enflamment extrêmement vite. Dans les Pyrénées-Orientales, où les feux se sont multipliés, on comptait dans la commune de Baho 30 vignerons il y a vingt ans contre 3 aujourd'hui. Les terres ne sont plus exploitées ni défrichées.

2 millions d'hectares en trente ans

Les arbres sauvages deviennent maîtres des lieux. En trente ans, la forêt a gagné 2 millions d'hectares. Héritages, indivisions, difficile de retrouver les propriétaires des terrains abandonnés. Certains préfèrent miser sur la forêt, dont le bois peu rapporter davantage, à long termen qu'une location aux agriculteurs. D'autres attendent le jackpot si le terrain devient constructible. L'Europe et les collectivités financent alors le défrichage. Pour installer de nouveaux agriculteurs, les départements se lancent alors dans la reconquête des friches agricoles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/agriculture-les-friches-grignotent-des-terres_2981399.html#xtor=RSS-3-[monde/environnement]
Partager