RADIO(S)

Six personnes, 5 femmes et un homme, ont été interpellées lundi dans le cadre de l'enquête sur les dégradations de boucheries, poissonneries et fromageries dans la métropole lilloise (Lille-Wambrechies-Lesquin...) par la Sûreté urbaine de Lille. Ils font partie de la mouvance vegan, affirme une source policière, confirmant une information de BFM-TV.

Vitres brisées, façades taguées de slogans anti-spécistes*, faux-sang... Près d'une dizaine de boucheries, poissonneries et fromageries ont été vandalisées depuis le printemps dernier. 
 

La semaine dernière, lors d'une contre manifestation pendant le Festival Vegan organisé à Calais, le syndicat des bouchers dénonçaient le fait que l'enquête n'avançait pas suffisamment vite à leurs yeux. 

"On vient de subir depuis 16 mois 16 attaques contre les artisans du territoire, affirmait Laurent Rigaud, président de la Fédération des bouchers des Hauts-de-France. 50 attaques au niveau national. pas une interpellation, pas une sanction. Qu'est-ce qu'on  fait ? On continue ? On attend qu'il se passe quelque chose  ?"
 
Calais : bouchers et vegans se répondent en marge d'un festival sous surveillance


Cinq gardes à vue levées


"Sur les six interpellations, une personne devrait être déférée ce mercredi tandis que les gardes à vue des cinq autres ont été levées ou vont l'être", a indiqué le parquet de Lille. Les enquêteurs ont pu mener ces interpellations "grâce à l'ADN et à un travail de téléphonie", selon une source proche du dossier, précisant qu'il y avait eu aussi des perquisitions fructueuses.


*Le spécisme (du latin "species", l'espèce) est une idéologie qui postule une hiérarchie entre les espèces, notamment entre l'être humain et les animaux.



  Source de l'article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/lille/degradations-magasins-militants-vegans-6-personnes-interpellees-1539420.html#xtor=RSS-3-[faitsdivers]
Partager