RADIO(S)

Notorious B.I.G., Diddy et Craig Mack dans les années 90.
Notorious B.I.G., Diddy et Craig Mack dans les années 90. — TWITTER/DIDDY

Son tube Flava in ya ear est un classique du hip-hop « East Coast » des années 90. Le rappeur américain Craig Mack, premier artiste signé sur le label de Puff Daddy Bad Boys Records, est décédé lundi d’une crise cardiaque, a confirmé mardi le producteur Alvin Toney au New York Daily News. LL Cool J, Diddy et d’autres lui ont rendu hommage.

« Craig Mack, tu as été le premier artiste à sortir un album sur Bad Boy et tu nous as donné notre premier hit. Tu as toujours suivi ton cœur et tu avais une énergie incroyable. Tu as cru en moi et en Bad Boy. Je n’oublierai jamais ce que tu as fait pour le hip-hop », a réagi Sean « Diddy » Combs.

Eclipsé par Notorious B.I.G.

Ce tube, c’est Flava in ya ear, qui prend d’assaut les charts en 1994. Mais c’est surtout le remix qui deviendra un classique, avec des couplets de LL Cool J, Busta Rhymes, Rampage et surtout de Notorious B.I.G..

« Biggy » dégaine son hit Juicy dans la foulée et son premier album, Ready to Die, éclipse celui de Craig Mack sorti deux mois plus tôt.

Carrière écourtée

Missy Elliott lui a également rendu hommage, se souvenant de leur collaboration sur le titre It’s Alright, présent sur la bande originale du film avec Michelle Pfeiffer Esprits Rebelles.

« Repose en paix, Craig. Que le Tout-Puissant bénisse ton âme et soutienne tes amis et ta famille. Ça a été un plaisir de te connaître et de jammer avec toi. Tu avais quitté le [monde de la musique] et tu l’as fait à ta façon », a écrit son compère LL Cool J. Après l’échec de son second album, Craig Mack s’était en effet éloigné de la musique pour se tourner vers la religion. Selon ses proches, il s’était toutefois remis à écrire et préparait un nouvel album.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/culture/2237171-20180313-monde-hip-hop-pleure-disparition-rappeur-craig-mack
Partager