RADIO(S)

Souleymane Diarra, avec l'équipe du Mali.
Souleymane Diarra, avec l'équipe du Mali. — R. Setford/SIPA

Encore des histoires de violences dans le football. Un conseiller régional et conseiller municipal de Liévin, Guillaume Kaznowski, a porté plainte, ce mardi, contre trois joueurs du RC Lens qu’il accuse de l’avoir frappé, raconte La Voix du Nord. L’élu, qui appartient au mouvement de Florian Philippot, Les Patriotes, a révélé l’affaire sur Twitter.

Lundi soir, après le match contre Bourg-en-Bresse qui a vu une nouvelle défaite du RC Lens, des altercations ont eu lieu entre joueurs et supporteurs, à l’extérieur de la tribune présidentielle, vers 23 h 15, selon l’élu.

Un coup de poing à la tête

Guillaume Kaznowski raconte qu’il était en train de filmer la scène lorsqu’un joueur, Souleymane Diarra, l’a pris à partie, lui demandant d’arrêter. « Diarra m’a donné un coup au bras, pour faire tomber mon téléphone, et pendant que j’essayais de le récupérer, il m’a donné un coup de poing à la tête », affirme, au quotidien régional, l’élu qui s’est vu prescrire cinq jours d’ITT.

Deux autres joueurs, Abdellah Zoubir et Abdelrafik Gérard sont également visés, pour violences verbales, par la plainte du conseiller régional.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/faits_divers/2236851-20180313-rc-lens-trois-joueurs-vises-plainte-elu-violences
Partager