RADIO(S)

Le procès du "serial-frotteur" dans le métro parisien se déroulera à huis-clos lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris, indique le journaliste de franceinfo sur place. Il est soupçonné d'avoir agressé sexuellement cinq adolescentes dans le métro parisien ces sept derniers mois et a été interpéllé vendredi 18 janvier.

L’avocate des parties civiles avait demandé en milieu d'après-midi, le huis clos pour "la sérénité" des débats. L'avocat de la défense regrettait de son côté que cela "restreigne la publicité des débats". Après une courte suspension de séance, la présidente du tribunal a tranché en faveur d'un huis clos.

>> A lire aussi : "Comme dans un film" : comment un "serial-frotteur" du métro parisien a été arrêté

Le prévenu, âgé de 40 ans, est accusé d’avoir agressé sexuellement plusieurs adolescentes. Lundi, trois mineurs et une majeure sont venues pour témoigner, sur ces faits qui se sont déroulés du 27 juin 2018 au 14 janvier 2019.

Ce cuisinier originaire du Bangladesh agissait toujours au même endroit, entre la gare du Nord et la station République, et toujours à la même heure, entre 8h30 et 8h45. L'homme profitait des heures de pointe pour se coller à ses victimes et procéder à des attouchements. C'est grâce à une des victimes, une adolescente, que les enquêteurs ont pu identifier l'homme. Il a été interpellé mi-janvier par les policiers et écroué.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/paris-le-proces-d-un-frotteur-soupconne-d-avoir-agresse-sexuellement-des-adolescentes-dans-le-metro-se-deroule-a-huis-clos_3185753.html#xtor=RSS-3-[faitsdivers]
Partager