RADIO(S)

Des milliers de personnes ont défilé au Pays basque, samedi 12 janvier, en faveur du rapprochement des prisonniers de l'ancien groupe séparatiste armé ETA. Ceux-ci sont actuellement dispersés à travers l'Espagne et la France. Deux marches ont eu lieu à Bilbao, au Pays basque espagnol, et à Bayonne, au Pays basque français.

A Bilbao, quelque 76 000 manifestants, selon les organisateurs, ont défilé dans une avenue du centre de la capitale de la Biscaye, aux cris de "Euskal presoak etxera" ("Les prisonniers basques à la maison") ou de "presoak kalera amnistia osoa" ("les prisonniers dans la rue, amnistie totale"). A Bayonne, ils étaient environ 9 000 personnes, selon les organisateurs, et 8 500 selon la police, à défiler sous le slogan "Orain presoak", ou "les prisonniers maintenant", pour réclamer un meilleur sort pour les 265 prisonniers basques.

Un assouplissement du gouvernement espagnol

Toutefois, après son arrivée au pouvoir en juin 2018 - un mois après la dissolution d'ETA - notamment grâce aux voix des nationalistes basques, le socialiste Pedro Sanchez s'est dit prêt à transférer ces détenus dans des prisons proches de chez eux.  Depuis cette annonce, dix-neuf prisonniers ont été ou sont sur le point d'être transférés vers des prisons plus proches de leurs familles, a indiqué une porte-parole de l'administration pénitentiaire espagnole.

Réclamé de longue date par les familles de prisonniers et les militants de la cause séparatiste basque, ce rapprochement met en colère les associations de proches des 853 victimes d'ETA. Sur les 265 personnes incarcérées pour leur lien avec ETA, 46 sont en France, une au Portugal et les autres réparties à travers l'Espagne. Très peu sont au Pays basque même, selon l'association des familles et proches des prisonniers basques Etxerat.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/monde/espagne/plus-de-80-000-manifestants-au-pays-basque-en-faveur-du-rapprochement-des-prisonniers-d-eta_3142017.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager